À propos de nous - Pourquoi la CDAC?

L’avortement est souvent vu comme une problématique résolue au Canada, un sujet clos où il y a un consensus social. En réalité, toutefois, l’avortement demeure un enjeu politisé au pays.

Beaucoup reste à faire pour améliorer l’accès à l’avortement au Canada, malgré des progrès significatifs depuis que la Cour Suprême a déclaré inconstitutionnelle la loi sur l’avortement en 1988. L’avortement demeure politisé et son accès reste ardu pour bien des femmes. La CDAC veut s’assurer que les femmes peuvent exercer de façon équitable et sans entraves leur droit au service de santé que constitue l’avortement.

Nous avons besoin d’une coordination nationale pour résoudre les nombreux problèmes auxquels nous faisons encore face. Des organisations pro-choix travaillent séparément depuis des années aux échelons régional, local et provincial pour améliorer l’accès à l’avortement. (L’organisation nationale pro-choix qui nous a précédés, l’Association canadienne pour le droit à l’avortement (ACDA) a mis fin à ses activités en 2003.) Quand la CDAC a été fondée en 2005, c’était le moment critique pour rassembler nos efforts locaux au sein d’une nouvelle coalition.

Le mouvement anti-choix demeure très fort et très actif au Canada, avec des ressources humaines et organisationnelles qui dépassent de loin celles du mouvement pro-choix. Plusieurs activistes anti-choix travaillent en réseau et collaborent à plusieurs offensives, notamment des tentatives pour faire réduire les fonds alloués à la pratique d’avortements, la propagation de contre-vérités au sujet de l’avortement et la promotion de lois et de politiques visant à restreindre et entraver l’accès à l’avortement. Même s’il n’y a eu, depuis l’an  2000, aucun acte grave de violence contre les cliniques d’avortement ou les intervenants du mouvement pro-choix, plusieurs formes de harcèlement se poursuivent et l’on demeure constamment en alerte face aux risques de violence.

Pour plus d’information sur la disponibilité des services d’avortement, consultez notre document d’information, Informations sur l’accès à l’avortement.

Pour comprendre pourquoi l’avortement est un service médical nécessaire, lisez notre prise de position « L’avortement est un service médicalement nécessaire ».

Qui nous sommes